You are here:  / Actus Eco / Eco activités, veille de mars 2017

Eco activités, veille de mars 2017

INNOVATION

La blockchain libère notre énergie !

La numérisation de l’énergie se poursuit avec l’irruption de nouvelles technologies qui questionnent fortement le modèle actuel. La blockchain, base de données sécurisée et distribuée entre différents utilisateurs, permet de valider des transactions et apparaît comme un important système de désintermédiation entre producteurs et consommateurs locaux.
Pourra-t-on librement échanger notre surplus de production solaire avec notre voisin à présent ? Déjà plusieurs illustrations concrètes montrent son potentiel de développement. A New York, avec Brooklyn microgrid, on achète de l’électricité solaire à ses voisins ; les échanges sont formalisés par des micro contrats via la monnaie virtuelle Ether.
A Lyon, Bouygues immobilier expérimente un réseau local décentralisé de supervision des échanges d’énergie dans le quartier Confluence.
Dans le département du Roussillon, le projet collaboratif Tecsol-Sunchain alimentera en solaire un futur projet immobilier suivant le modèle de l’autoconsommation collective.
Engie mène des réflexions sur la blockchain ; c’est d’ailleurs l’objet d’un projet appel à innovation ce mois-ci (voir appel à innovation Engie ci-dessous). L’émergence du sujet s’inscrit dans un changement d’appréhension du modèle énergétique, que traduit par exemple le nouveau cadre réglementaire de l’autoconsommation collective.

Solaire et nouveaux modèles économiques

In sun we trust, la startup soutenue par l’IGNLab et le Ministère de l’écologie, facilite le passage à l’énergie solaire en accompagnant ses utilisateurs dans leur projet photovoltaïque en toiture. Elle leur fournit en ligne, sans engagement, gratuitement et instantanément une estimation précise de la rentabilité attendue de l’investissement. Elle va même jusqu’à mettre en relation les particuliers avec des installateurs compétents et compétitifs, signataires d’une charte qualité. Une version améliorée de l’outil sera lancée, intégrant une simulation 3D des terrains et bâtiments.

Filiale de l’entreprise Tecsol, SUNCHAIN SAS s’appuie sur la technologie blockchain pour développer de nouveaux services. Son projet ASTRE permet aux propriétaires d’une installation solaire en toiture de bénéficier de son excédent de production d’énergie sur un autre lieu de consommation (autre résidence, principale ou secondaire, borne publique ou privée de recharge pour véhicule électrique..). Ce service autorisera ainsi la consommation en itinérance de sa propre production solaire. Le modèle économique inclut une rétribution au gestionnaire de réseau pour l’usage des infrastructures de transport de l’électricité. Le service sera proposé sous forme d’un abonnement forfaitaire.

 

FINANCEMENT

Appel à projet KIC InnoEnergy

Dans le cadre du programme européen H2020, la KIC InnoEnergy lance son 6ème appel à investissement pour les projets d’innovation dans le domaine de l’énergie durable. Huit domaines thématiques sont couverts. Pour être éligibles, les projets doivent être des projets de recherche avec une perspective de commercialisation d’ici à 5 ans, avoir un caractère collaboratif (3 à 7 partenaires des secteurs de la recherche et de l’industrie et au moins 2 pays différents représentés) et impliquer dès le démarrage une entreprise capable d’assurer la commercialisation in fine. Le soutien financier de la KIC InnoEnergy varie de 20 à 80 % du budget total du projet, avec un minimum de 100 k€, en échange d’une prise de participation au capital du futur projet. Clôture : 7 avril 2017

Les territoires à énergie positive éligibles aux CEE

L’arrêté du 9 février 2017 valide un nouveau programme d’innovation éligible au dispositif de certificats d’économie d’énergie. Celui-ci vise des actions d’économies d’énergie engagées dans les territoires à énergie positive de moins de 250 000 habitants (lauréats TEPCV) d’ici le 31 décembre 2017. Des actions telles que les économies d’énergie sur le patrimoine public (éclairage public, isolation, changement de chauffage, raccordement à un réseaux de chaleur…) ou dans le parc privé (accompagnement des ménages dans leur travaux) seront éligibles et valorisés en CEE. Le volume de certificat est fonction de la taille de la collectivité et du niveau d’investissement qu’elle aura consenti. A titre d’exemple, une petite commune (< 2000 hab) qui s’engage dans un programme de soutien à l’isolation pour les habitants pourra compter sur un financement via les CEE jusqu’à 6 000 € voire 18 000€ s’il vise des ménages en précarité énergétique. A contrario, une grande collectivité (150 000 hab) pourra prétendre à un concours des CEE jusqu’à 150 k€ voire 450 k€ sur le même principe. Il s’agit de montants plafonds calculés à partir du tarif moyen de rachat des CEE observés en 2016 (source : site officiel Emmy).

6 nouveaux appels à innovation chez Engie

Stockage de l’énergie, mobilité durable, usage de l’hydrogène, solutions numériques pour le bâtiment intelligent, communautés énergétiques durables (blockchain) et business model innovants, voici pas moins de 6 nouveaux challenges lancés aux startups par Engie. Les lauréats des appels à projets seront invités à exposer avec ENGIE au Salon Viva Technology du 15 au 17 juin 2017 à Paris. Des rencontres privilégiées seront organisés entre startups, business Unit Engie et le Fond d’investissement ENGIE New Ventures. Clôture : 31 mars 2017. En savoir plus

Le Ministère de l’écologie soutient les innovations dans le solaire

Ségolène Royal a annoncé en février à Grenoble le lancement d’un appel d’offre de 210 MW pour le développement de technologies solaires innovantes, dont la route solaire. Quatre familles d’innovation sont visées : les innovations de composants, modules, onduleurs ou cellules ; les innovations du système électrique (architecture haute tension, système innovant de distribution d’énergie…) ; les innovations liées à l’optimisation et à l’exploitation électrique de la centrale photovoltaïque (logiciel de monitoring couplé à des capteurs, outils de maintenance préventive…) ; les installations permettant de coupler une production photovoltaïque secondaire à une production agricole principale (agrivoltaïsme). Voir le communiqué de presse

EN BREF

  • Le Parlement adopte le projet de loi sur l’électricité renouvelable et l’autoconsommation. Députés et sénateurs sont tombés d’accord sur le projet de loi relatif à l’électricité renouvelable. Au menu : exonération de charges pour l’autoconsommation, prise en charge des coûts de raccordement et mise aux enchères des garanties d’origine.
  • 80 Milliards d’euros, c’est le montant d’investissement nécessaire pour rénover les 7,4 millions de passoires énergétiques du parc privé français d’ici 2025 (source : Etude du collectif  » Rénovons réalisée par le Cler, la Fondation Abbé Pierre et le cabinet de conseil Effy)
  • Les 8 lauréats des BePositive Awards dans le domaine des ENR seront présentes au Salon Be positive du 8 au 10 mars 2017 à Lyon. Voir les lauréats

Via:: aco2consulting.com